Ego et mental mes amis au quotidien

Comment ton cerveau est en dualité dans tes décisions ?

Qu’est-ce qui vous empêche d’avancer comme vous aimeriez ? Souvent cela vient du mental. Entre le cerveau droit et le cerveau gauche, on va essayer de débroussailler tout ça parce qu’il s’en passe des choses là-haut.

Mental, égo, ce sont des copains, des amis. Il y a le cerveau droit qui est très créatif, et le cerveau gauche beaucoup plus cartésien.

Le cerveau droit a envie de plein de choses. Il laisse aller son imagination qui peut pourquoi pas, vous emmener sur Mars.

Le cerveau gauche vous dit : “Attention moi je suis là avec mon bâton et je vais faire écouter ce que tu dis ! Et je te dirai si tes idées bizarres de créativité ne rentrent pas dans le moule et que ce n’est pas possible”. Donc les deux cerveaux sont vraiment en dualité. Il va falloir composer avec tout ça. 

 

Quand l'égo vient mettre son nez dans votre projet

Est-ce que je vais être assez bien ? Est-ce que je vais pouvoir faire cela ?Est-ce que je serai à la hauteur parce que je dois faire attention à ma réputation, ça ne rigole pas. 

Tout cela, on s’en fiche. Comme j’aime dire, je suis d’un naturel authentique et je vis ma vie. Souvent, mon ego, je lui dis “vas-t-en, tu m’ennuies, tu me saoules et tu me fatigues”. Ce que je veux c’est souffler tranquillement. 

Ma vie c’est paix et sérénité, ce sont mes mots d’ordre.

Il va falloir calmer tout ce petit monde qui cohabite dans votre tête. D’un côté l’égo, de l’autre côté le mental. D’un côté la créativité, et le cerveau gauche qui va venir dessus. Comment faire votre place au milieu de tout ça ? Ça va être compliqué. 

Il va donc falloir prendre le pouvoir sur tout ça. Mais est-ce possible de récupérer un pouvoir là-dessus ? Ça va être compliqué mais c’est tout à fait possible. 

Et si je reprenais le pouvoir sur ma vie ?

Pour l’instant vous êtes dominé par la construction de la vie, de tout ce qu’on vous a inculqué et vous êtes toujours dans le “faire, faire, faire“. 

Je veux qu’on prenne soin de l’écologie de soi et donc nous allons revenir dans le être avant tout. Et être : c’est prendre conscience de ses comportements, de ses schémas pour pouvoir justement ajuster les choses.

Quand vous serez bien dans le être, vous irez chercher un nouveau métier. Ce métier, ce sera un peu votre mission de cœur, votre mission de vie.

Mais si vous ne passez pas par la case être et écologie de soi, il ne se passera jamais rien dans votre vie à part répéter tout le temps ce que vous faites, et qui ne vous convient pas forcément. Einstein disait qu’il faut être dans la folie pour espérer un changement quand on reproduit toujours la même situation.

Qui voulez-vous être ? Quelle personne voulez-vous devenir ? Imaginez vos rêves les plus fous sans aucune contrainte. Vous envoyez balader l’égo, le le mental, le cerveau gauche, laissez aller votre créativité. Que voulez-vous de votre vie ? Prenez un papier, un stylo, lâchez-vous, écrivez 10, 20, 30, 40, 50 idées. 

Vous pouvez faire une autre liste : qu’est-ce que je ne veux plus ? Qu’est-ce que je veux de ma vie ?

Osez vivre votre vie, reprenez le pouvoir sur votre cerveau !

Retour haut de page