Attention à la taille de votre projet avant de vous lancer

Quel est le risque d'un projet trop gros ?

Avoir une idée un peu trop grosse, c’est certes un beau projet, mais le risque c’est de ne pas arriver à  l’amener au bout.

J’ai déjà vu des entrepreneurs qui avaient un projet, et ce projet répondait effectivement à un problème.

Seulement le projet était énorme, au point de voir le projet mettre des semaines, voire des mois, puis plus d’une année, pour aboutir.

Du coup l’entrepreneur travaille, travaille… sans jamais savoir si cela va marcher.

On peut passer un an, un an et demi, deux ans à créer le projet.

Je pose régulièrement la question :  “Tu en es où ? Tu en es où ?”.

Et souvent c’est tellement gros que l’entrepreneur ne sait même plus par quel bout attaquer.

Et quand enfin, il a réussi à mettre quelque chose en place et qu’il commence à commercialiser, il peut s’apercevoir que ça ne fonctionne pas.

Le produit, ça fait deux ans qu’il y est : maintenant c’est possible que c’est trop tard, il ne correspond plus à l’attente du marché. C’est dépassé.

Du coup c’est de l’argent, du temps,  et de l’énergie perdus. Quand vous avez un projet il faut vraiment le scinder en plusieurs morceaux.

Il ne doit pas devenir… indigeste !

S'assurer rapidement que son projet est viable

Il faut commencer par des petits objectifs court terme, ne serait-ce que pour voir si votre projet est viable ou pas. Tester, tester, tester le marché. 

Ce n’est pas la peine de partir dans une aventure qui vous emmènerait où il ne faut pas.

Assurez-vous vraiment bien de partir sur un petit objectif. Est-ce que ce petit objectif est rentable ? Si oui, je déroule la suite. Il ne faut pas que ce soit indigeste.

Si déjà le projet est trop gros au départ c’est qu’il y a un truc qui ne va pas.

Ce sont vraiment les petits pas qui vous emmèneront sur la lune si vous avez envie d’y aller…

Panier
Retour haut de page